Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2004

Banalement extravagant...

bon, les titres n'ont rien à voir avec le contenu, mais c'est du marketing, pour attirer le chaland ...  La vie est commerciale, et je n'échappe pas à cette règle...  Je vis pour les autres, pour leur regard, je veux me vendre, paraître le plus attractif possible... Pas envie d'essayer le porte à porte, je tente la VPC... on sait jamais.

Il suffit pas d'être comme ci d'être comme ça, il faut que les autres le sachent... considérable nuance n'est-il pas ? C'est comme au théatre, peu importe si on se laisse aller dans les coulisses, l'important est de bien jouer son rôle sur les planches, là où on vous voit.

Je suis comme tout le monde, et ça me dérange pas, je me sens bien quand les regards ne sont pas braqués sur moi, pas besoin de paraître.. Car quand j'essaye c'est lamentable, j'oublie mon texte, je bafouille... etc  Et puis je me sens mal à l'aise, pour des raisons évidentes de non acceptation de soi (enfin bref)...  Je veux être invisible, voir sans être vu, ne pas exister...  Être un ange qui observe la vie sans y interférer...  même si il ne peut pas résister à faire des bisous d'ange, il vous effleure doucement, c'est une sensation bizarre... Si un jour une Ange ressent ça, vous saurez ptet d'où ça vient...  Mais je ne peux pas plus, je suis enfermé dans ma banale timidité...

Et pourtant... Et pourtant je voudrais tant avoir un destin unique, magnifique, avoir un talent à exploiter pour être connu, laisser une trace positive, que des gens que je ne connais pas me connaissent, mourir en ayant offert quelque chose -même de dérisoire- à l'humanité... C'est une utopie prétentieuse je le reconnais...

J'ai envie d'être riche, comme tout le monde, j'ai envie d'être un bobo, j'ai envie de faire ce que je veux, j'ai envie de ne plus avoir de problémes...  j'ai les même rêves que tout le monde... Je suis pas altruiste, je suis pas bienfaiteur, je suis pas original, je suis pas unique...  (même si blablabla et caetera)

Je suis juste né dans le bon pays, au bon endroit, au bon moment, j'ai pas de problème de logement, pas de problème d'éducation, pas de problème de culture, pas de problème pour me nourrir et vivre (dans le sens biologique du terme) heureux et en bonne santé... Alors pourquoi donc me plaindre ?  J'ai toujours été gaté, j'ai une vie de rêve, que demander de plus ?...  Ben tout, car quand on a tout on est jaloux de ceux qui ont moins parce qu'ils peuvent exister rien qu'avec ça.   Bien sur je suis ironique, mais on va pas recommencer ce débat là... Et comme me la dit Laurette: c'est pas parce que d'autres sont plus malheureux que la peine n'existe pas pour nous...

Je suis médiocre en tout, et j'ai pas besoin de plus ...  Pourquoi vouloir plus ? pourquoi viser l'excellence ? Pour plaire aux fille ?  laissez moi rire... ça fait longtemps que ce mot plaire n'est plus dans mon vocabulaire [arrête Kleman, on va encore te taxer de pessimiste et d'exagérateur].  Mais à votre avis, quelle première impression a de moi une fille dans la rue par exemple, je ne parle pas, je souris un peu certes, mais bon, la première chose qui devrait faire son effet c'est bel et bien le physique !  Et là bon ya pas photo...  (j'y reviendrai peut être cette nuit)... Vous qui me lisez vous y porter sûrement bien moins attention, vous mettez dans la balance tout ce que j'exprime tout ce que j'ai dans la tête...  ça nuance bien des choses...  Je sais pas si je vivrais le coup de foudre en vrai, même passager, enfin de mon coté ça a pas de valeur; j'aimerai tant que ça se passe en vrai, qu'une femme ait envie de passer outre ce physique et de venir me découvrir... Rien qu'à cette idée je tremble... tellement improbable, tellement espéré... C'est affreux ... Ce dilemme ...   J'ai en même temps aucun espoir et tous mes espoirs vont dans ce sens...

Voila, je suis banal même dans mes écrits, ça, des milliers de personnes auraient pu l'écrire... mais que voulez vous, je vais pas me retenir pour ça

PS: bisouuu à toutes les futures mamans (et les mamans)...  et particuliérement à Doulf

Commentaires

Depuis quelques temps, je te "lis" et je ne te trouve pas du tout médiocre! Plus je te connais plus j'ai envie de te connaitre en vrai...

Dans quelques semaines, ce sera chose faite et j'espere pouvoir t'apporter, faute de grand Amour, une amitié si tu en veux...



Pleins de bisous pour toi Kleman!

Écrit par : Nicotine | 28/08/2004

1 côté physique je crois que je pourrais t'en remontrer... Si si, je t'assure.... On fait un concours lol ? 1



Nan, nan, je blague, Kleman. Mais ce que je veux exprimer par là (et que tu dis déjà très bien toi même) c'est que le physique, on s'en fout.

Enfin... on s'en fout tel que tu l'entends là.



La question du physique dans l'attirance mutuelle, ce n'est pas une question de plastique, pas en priorité.

C'est une question d'alchimie, de "se sentir bien ensemble physiquement", et même d'odeur, si si, ne te marre pas.

Perso je peux te dire clairement que les mecs qui m'ont attirée, je me souviens encore de leur parfum, parfum artificiel ou parfum naturel.

Je me souviens de regards, d'yeux bleus, verts ou noirs dans lesquels je plongeais... de jolies fesses (oui ! 1)

Mais il faut arrêter le délire avec la "beauté plastique".

Nan, sérieux.

Tiens, l'homme qui me plaît actuellement, je peux te dire que j'ai en mémoire un sourire magnifique, une tendresse qui se lit sur le visage, et une très belle peau noire que j'ai envie d'embrasser...



Tu vois ? Si ça se trouve la femme de ta vie flashera sur... Je sais pas moi... Tes jolis cheveux, de belles mains, une voix sensuelle (tiens, important aussi la voix)

Même la maladresse (et Dieu sait si je suis maladroite !) peut être touchante. Un bégaiement, une voix qui se casse d'émotion... C'est beau aussi, tu sais.

Alors stop avec ça, sincèrement si tu veux qu'on joue au (à la) plus mal loti(e) je suis sûre de gagner le concours et c'est pas des blagues !

Eh ben avec le temps j'ai appris que j'avais mon charme quand même... Et mon ex est plutôt du genre "étalon", à recevoir trente six mille propositions chaque jour, tu vois ?

Donc si tu la veux vraiment, ta naïade, tu l'auras. L'important est plus de te laisser aller... De lâcher la bride....de te lancer... dit la Milou, qu'a bien du mal à ça elle aussi !



Mais bon... Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.



Bissssssooooouuuuuuux mister Bisoux !



milou 1 ouaf !

Écrit par : | 29/08/2004

Mediocre et quoi encore !!!!!

non ! je refuse ! je refuse ce que tu refuses toi, oui, oui tu sais ces quolibets dont on se nomme....eh bien je refuse à mn tour de te voir te critiquer!

tu es un homme de chair, de sang, d'amour, de vie...mais aussi de neurones, de matieres grises, de capacités d'analyse... et tu t'en sert... evidemment nous aspirons tous à la vie ideale, riche, bon, etc etc mais n'est ce pas un bon debut que d'etre un "mec bien" (pardonne mon vocabulaire) un homme bon, doux, tendre... et timide oui je sais, mais c'est un charme ça aussi ! Je pense que les femmes preferent la timidité au sans gene !



un peu de mystere, un soupcon de regard fuyant...



à bientôt

Min

Écrit par : Minouche | 29/08/2004

Tu sais ce que j'en pense...

Écrit par : Laurette | 29/08/2004

Tu parles de femme et tu t'inquiète de ton physique a leurs yeux. Mais qu'en penses tu toi, de leur physique à elles ?

J'ai lu plus bas que tu n'arrivais pas a t'enfermer dans un "j'aime les femmes rousses", ou autre. Je pense que c'est plutot positif, quelque part ca veut dire que tu ne juge pas directement a la superficialité de la personne (les cheveux, ca se teint, par exemple ; les cheveux ne diront pas si cette personne est agréable) Les hommes qui disent qu'ils n'aiment pas les blondes/brunes/rousses se prélassent dans des aprioris, pour moi. (c'est pareil du coté des femmes, bien sur)

La médiocrité, c'est ce qu'il y a de mieux pour etre heureux. Tous tes reves, ce sont les reves des humains, rien a reprocher a cela mais ca ne te fera pas avancer dans ta vie personnelle. Tu deviendrais juste un peu plus envieux, parce que d'autres auraient plus que toi. C'est le piege de l'humain 1 Tu dis que tu reste hors du bonheur, mais peut etre que ton bonheur, pour l'instant, c'est d'etre a ses portes et d'attendre de rentrer avec quelqu'un.

Écrit par : Lupin | 29/08/2004

"J'ai envie d'etre riche, comme tout le monde, j'ai envie d'etre un bobo, j'ai envie de faire ce que je veux, j'ai envie de ne plus avoir de problémes... j'ai les meme reves que tout le monde... Je suis pas altruiste, je suis pas bienfaiteur, je suis pas original, je suis pas unique... (meme si blablabla et caetera)"

Je vais te décevoir mais tout le monde ne veut pas être riche. Non, je ne veux pas devenir riche, étant entendu que si cela arrivait j'en serais à priori et sur le moment contente (ce qui est tout à fait différent d'aspirer à ce que cela arrive). Quand j'y réflechis bien, si j'avais la richesse, j'améliorerais ma condition matérielle bien entendu mais j'ai déjà des idées pour aider les autres. Je dois faire partie des altruistes...



Je ne veux pas non plus vivre dans une bulle sans problème. La vie est ainsi faite d'évènements tristes ou heureux que nous percevont de manières différentes et que nous savons plus ou moins gérer selon bien des critères.



En fait, je veux pouvoir juste avoir la santé qui me permette de profiter de ceux que j'aime, de ce que je suis, malgré les côtés négatifs qui existent. Et quand bien même la santé ne sera plus là, je vivrai malgré tout en continuant à essayer d'aimer autour de moi. Je crois que ce que je veux c'est faire du mieux que je peux avec ce que j'ai.



Et non en effet, mis à part manger, se loger et se nourrir (et avoir la santé), le reste est inutile et superflu. Mais dans nos sociétés modernes, l'on a créé des besoins fictifs pour remplir le reste de vide. Une voiture, une maison, un bon mari (une bonne femme), des enfants, un home cinéma. Ce genre là est devenu indispensable à un bonheur sans faille. ça me fait personnellement bien rire en pensant à la naïveté humaine et sur son aveuglement ainsi que sur la facilité des systèmes à manoeuvrer la pensée humaine.

Écrit par : BLoWBaCK | 06/10/2004

Les commentaires sont fermés.