Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2004

Je ne suis pas....

ça fait quelques temps que j'ai pas écrit, désolé, mais d'un coté on ne peut pas être au top tout le temps [doux euphémisme en ce qui me concerne]...

Je réfléchis à des sujets susceptibles d'être developpés, mais ça se fixe pas, et j'oublie... Ce blog est un exutoire, je ne cherche pas le réconfort, je suis trop lucide pour espérer quoi que ce soit; et je veux pas verser dans l'apitoiement, qu'on me soupçonne de me faire plaindre pour me faire câliner et brosser dans le sens du poil... Même si malheureusement c'est loin d'être faux...

Bref... Pourquoi un tel titre ? Peut être pour démystifier encore mon être et démontrer tout ce que je ne suis pas ...  encore de l'autocritique négative je vous l'accorde, mais que puis-je faire d'autre ? C'est je pense la plus efficace catharsis possible.. on verra bien...

Je ne suis pas poète, romantique et tout le tremblement...  même si ça me plairait d'en être un authentique... mais déjà c'est comme tout, le fait que je cogite de trop me force à l'artificialité, au mimétisme et à l'imitation d'un personnage...  ça fait tellement classe de se voir si elevé spirituellement, à l'écoute de la nature, soucieux du bien être des femmes et conscient de leur délicate supériorité...  Forcément, il faut être fou et idiot de naissance pour affirmer le contraire, c'est comme dire que la guerre c'est bien ou que les ogms sont bénéfiques à l'être humain...  Même si on le pense il faut s'abstenir de le dire...  Donc je suis normal comme je l'ai déjà dit, j'ai des aspirations bassement terre à terre et des vices par milliers comme tout bon humain qui se respecte...  Et c'est pas en alignant trois mots et en les couronnant d'une rime pauvre que je vais tout à coup changer d'univers... ça vient encore de cette volonté d'avoir malgré tout quelque chose de particulier qui pourrait plaire, cette image de poéte maudit qui posséde un trésor en soi mais dont le sort empêche l'épanouissement...  FARIBOLES !   Les contes de fées très peu pour moi...  dans la réalité du moins...

Je ne suis pas intelligent...   Bien évidemment je ne suis pas du genre à me croire supérieurement intelligent...  mais néanmoins je ne veux laisser croire à personne que je puisse l'être, c'est encore un malentendu...  J'ai certes pas mal de connaissances...  mais celles ci se veulent uniquement supérficielles, sélectives et fragmentaires...  L'intelligence ce n'est pas avoir une mémoire puissante, je me souviens de choses que j'ai vu, que j'ai entendu, que j'ai perçu, mais c'est tout...  J'utilise le monde des autres, je le réagence et l'adopte... rien de plus... Je ne fabrique rien, je recycle, je plagie...  J'ai peut être un fonctionnement neuropsychique complexe, mais c'est simplement pour pallier mon manque de connaissances propres...  Je base tout sur la mémoire, donc forcément c'est instable...   Vous allez me dire que l'intelligence n'a pas de définition fixe, que ça peut être très vaste... certes, certes....  mais j'ai dis ce que j'en avais à dire...

Le concept phare de mon existence pourrait être le suivant:  je fabrique ma vie...  mais ça c'est uniquement sur le papier, en vrai j'ai paumé le mode d'emploi, et ma maladresse couronne ce joli fiasco...  Je triche pour exister, pour m'affirmer... alors forcément les bases sont loin d'être stables... la chute est proche, tout va s'écrouler...  J'ai pas honte de le dire, j'ai besoin de contreforts, j'ai la secrète envie de faire monter mon existence haut vers le ciel... mélée à la sienne....

Je ne suis pas prêt...   prêt à vivre, je me précipite trop, je veux tout tout de suite...  mais si ça se trouve je suis encore un ado attardé...  j'ai pas eu d'acné, c'est pas normal, ça cache quelque chose... et puis elle est où la fille avec laquelle j'aurai du sortir au lycée, elles sont où les fêtes où j'aurai du m'éclater ??  Ya quelque chose qui tourne pas rond, j'ai du louper une étape...

Commentaires

Non, tu n'es pas Baudelaire c'est vrai, il n'empêche que tu devrais laisser les gens aimer ce que tu fais sans te poser de questions...

Tu t'inventes, tu t'imagines... Tu ne vis peut-être pas encore vraiment mais bon sang donne-toi une chance !!

Tu es comme un embryon qui s'auto-avorterait de ne pouvoir naître dans l'instant.

Donne-toi un but, autre que "rencontrer LA femme", accorde-toi de naître à la vie par toi-même, fabrique ta vie mais EN VRAI. Elle est trop courte !!

Ce n'est pas à une chute qu'il te faut penser mais à une grande bouffée d'air frais, quelque chose, un virage dans ta vie, un pas vers les autres, un pas vers toi...



Sors de ton cocon destructeur, hais-le suffisamment pour pouvoir t'en extirper, mais ne te hais pas toi-même.





Écrit par : Laurette | 04/09/2004

Très bien dit Laurette, je ressens la même chose, et n'aurais pas mieux pu le formuler.



Kleman, pourquoi sembles-tu tellement tenir à ce que nous ne percevions rien de positif en toi ?

Est-ce un jeu que tu mènes ici sur le Net ou est-ce de cette façon que tu te comportes en réalité ?

J'ai très peur de connaître la réponse... 1



Laisse-toi aimer

Laisse ton entourage t'apprécier

Si tu renvoies une barrière à chaque mouvement qu'on fait vers toi... sûr ce n'est pas le bon moyen de "naître à la vie "



Non, tu n'es pas Beaudelaire, comme dit Laurette. Mais tu as une jolie petite plume, toi aussi !

Tu émeus visiblement tes lecteurs (trices 1) Alors, si tu commençais par goûter sans fausse modestie et sans artifices ces compliments qu'on te donne, ils sont mérités et ils viennent du cœur.



Et si, au lieu de te dire "non, c'est impossible"

Tu te essayais simplement de te dire :



Et finalement, pourquoi pas ? 1



Biiiiiiiiiissooooouuuuus mister Bisous 1



Tchembé rèd pa moli !





Écrit par : Milou | 04/09/2004

je trouve tres beau et tres touchant tout ce que tu ecrit, je me reconnais ds beaucoup de tes ecrits. je te remercie d'avoir reussi la ou j'ai echoué, mettre des mots sur les maux.. merci a toi mon tit klem, courage et bonne continuation, bizoux

Écrit par : red | 05/09/2004

Ce soir, je suis seule,

Seule à serrer le vide entre mes bras

Seule à pleurée sous mes draps

Seule à vouloir être serrer contre toi...



Mais tu es parti

Dans je ne sais quel autre lit

Pour continuer ta vie

Sans moi à tes cotés...



Ce soir, je suis seule

Seule à pleurer

Dans l'espoir de te retrouver...



Tant années on passé

Je t'ai attendu

Mais voilà que je me suis fais annoncé

Que tu étais rendu seul

Et que la mort était venu te chercher...



Dans le regret de m'avoir laisséz

Tu t'ai suicidé

Ne pouvant plus faire face à la véritée

Tu as mis fin à tes jours sans pitié



Ce soir, je suis seule

Seule devant ton cercueille

À pleuré, à être en deuille

Ce soir, je resteraie seul...





Merci de tous le bien que tu nous aportes.

Carole.

Écrit par : Carole | 05/09/2004

"j'ai pas eu d'acné, c'est pas normal, ça cache quelque chose... et puis elle est où la fille avec laquelle j'aurai du sortir au lycée, elles sont où les fetes où j'aurai du m'éclater ?? Ya quelque chose qui tourne pas rond, j'ai du louper une étape..."





allé une petite citation mais qui vient pas de moi mais du grand Jean-Jacques (il s'adresse ici à une fille de 17 ans....)





"vous sortez ce soir

-ouais

et vous faites quoi??

-chais pas "



Je n'ai jamais connus ça :bandes de copains , boites , boums, temps perdu ensemble.

Je suis passé de 14 à 40 ans direct."



Et pour l'acné je te dirais personnellement "putain mais t'as troooooop de chance comment j'en ai trop souffert moi"

Écrit par : nine | 05/09/2004

Les commentaires sont fermés.