Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2004

Sensation bizarre

bon ben c'est comme d'habitude.. tellement d'émotions différentes, mais trop peu de mots


ICH VERMISSE DICH ...

C'est quoi la vérité ? le rêve ou la réalité ?
avec toi tout le temps ?
ce temps arrivera-t'il un jour ?
guéris moi de ces déceptions... je t'en supplie

un week end magnifique pour se changer les idées, mais tu es toujours là, dans mes pensées, toujours toujours... mais tu restes impalpable, une ombre lumineuse qui essaye de me capturer.. où es-tu ? Sans toi c'est pas pareil...

Je ne connais même pas tes yeux, ton visage, tout ton toi... mais ils me manquent
sensation bizarre
ce week end: 30heures sans rien manger ? et alors ? qu'importe... sans toi c'est pas pareil, sans toi la vie est trop lourde à porter, et tout ces sourires je voudrais te les offrir

tout me ramène à toi, la moindre petite chose, le moindre mot me fait penser à toi... je n'y peux rien
un sentiment egoiste, ce sentiment c'est toi et moi...

comment passer de rien à tout ?
L'autre jour tu m'as frolé sûrement, l'ai-je senti ? sensation bizarre....

Toi et moi ?

trop de doute, je perds mes repères, je suis dans le flou, peur de la vie sans toi... Mais peur aussi de la vérité qui peut apparaître, peur du bonheur...
enleves moi par ton sourire et dis moi ces mots par ton coeur et tes yeux, rassure moi, je n'en puis plus de me noyer entre deux eaux...

Je ne suis pas à la hauteur de l'amour, enlève moi, élève moi, montre moi... on a peur tous les deux, on est perdu, je le sais aussi... mais justement à deux on peut peut-être y arriver...
sensation bizarre

un jour peut être viendra où je serai heureux simplement en voyant ton sourire, où tu le seras aussi et il n'y aura plus de fin à ce cercle vertueux...

Fais moi signe
cette sensation bizarre t'a t'elle aussi enveloppée ?

Commentaires

Klem, tu ne dois pas passer tout ce temps sans te nourrir, tu dérègles ton organisme et tu te fait du mal :-( ...Ne te laisses pas " bouffer " par les évenements, bisousss.

Écrit par : Annenenette | 16/11/2004

Les commentaires sont fermés.