Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2005

[untilted] ou calme avant la tempete ?

L'image du Tsunami nous hante tous plus ou moins, ces horreurs qui sont tellement horribles que c'est un mot qu'on oublie, on oublie la réalité, on se croit dans un film américain... ces images de cadavre, comment les supporter sans cette abstraction ?... Mais je ne veux pas parler de ça
Moi ce qui m'a surtout marqué c'est ce fameux calme avant la tempête, quand la mer se retire avant de tout dévaster... Moment suspendu pendant lequel les hommes ne comprennent plus rien...

Et je vis tout ça, je vis dans un rêve filmé et projetté dans ma tête, et l'image s'arrête, le projecteur prend feu.
Ma boussole ne montre plus l'Ouest, tout est déréglé... Les oiseaux ne chantent plus, ils sont occupés à sauver leurs plumes et je me crois sourd. Les gens s'en vont, je leur crie ma douleur mais ils n'entendent pas, je me crois muet. Et la mer s'efface, et la terre s'efface, et la vie s'efface et je me crois aveugle. Je n'entends plus, je ne parle plus, je ne vois plus, je ne sais plus, et je me crois mort.

Est ce normal de pleurer dimanche sur les images de la catastrophe ?
Est ce normal de pleurer lundi sur le bonheur de la naissance ?
Est ce normal de pleurer devant sa télé ?
Je craque, les émotions à fleur de peau n'en peuvent plus, les larmes parfois sortent, parfois restent, mais elles sont toujours là... Et la vie réelle ?
Avant... je n'ai même pas pleuré quand ma grand mère est morte, je pouvais pas, j'y arrivais pas
Je ne pleure même pas alors que je sais que mes autres grand parents n'ont jamais voulu me voir... Et je suis triste, et les larmes veulent sortir quand j'apprends que le grand père d'une personne que j'aime profondément ne va pas bien... Les émotions ne connaissent pas la normalité, elles n'auront jamais de modéles à suivre ni de chemin tout traçé... c'est comme ça
Et toutes mes larmes sont-elles l'augure d'un raz de marée destructeur ?

Ça veut dire quoi quand on marche dans la rue et qu'on se demande ce que ça ferait si on je jetait sous une voiture... ? Mal sans doute... mais mal, j'ai déjà mal... et ça ne rime pas avec normal. Je ne suis pas normal...
Mais en même temps je n'ai pas besoin de me forcer pour sourire, quand je pense à Laura, à Noémie la luciole, à tous ces gens que je rencontre et qui ne me jugent pas, quand je vois un bébé dans la rue et quand lui me sourit aussi... Je vois tant de sourire que je peux en distribuer pour des décennies à quiconque en a besoin...
Alors tout ça veut dire quoi ?
Je me cherche c'est ça ? Je suis sur le long chemin de la vie semé d'embûches que tout un chacun se doit de parcourir pour atteindre le bonheur... un peu gnangnan comme phrase non ? Même si je dois admettre que ce genre de philosophie ça aide beaucoup les gens perdus...
Je pense plutôt qu'il n'y a pas de chemin, et libre aux gens de couper à travers champs pour retrouver plus vite la voie, de s'arrêter sur le bord d'un torrent pour se reposer, de courir, de sauter, de voyager à plusieurs, de baliser les bons coins pour les suivants... On a pas besoin de route pour avancer, ça c'est le rôle des pieds...

Encore une fois je dis n'importe quoi, je m'égare (mais bon vu, qu'il n'y a pas de chemin...), vive les métaphores bucoliques et inch'allah youpi...

Mon cerveau s'éparpille, mes sens se dissipent... Des signes avant coureur de la chute prochaine sans doute, mais les réflexes sont également foutus, ça risque de faire mal (du moins en théorie puisque je n'aurai plus aucune douleur non plus)...
C'est comme ça, je préssens vraiment quelque chose de spécial, un déchaînement formidable des éléments intérieurs.. et j'ai peur... très peur
J'ai envie de m'accrocher à la vie de toutes mes forces mais celle ci semble s'ammenuiser comme une peau de chagrin. Est-ce moi le responsable ?
Ma pauvre petite personne peut paraître dérisoire à bon nombre d'entre vous, j'en suis conscient, j'ai honte de ma peine minuscule quand certains vivent des drames ou sont tout simplement confrontés aux difficultés matérielles du quotidien... Je m'en excuse...
On me dit que j'ai tout pour moi que j'ai la matière pour être heureux... je voudrais tant les croire... mais ça doit encore être une de ces vieilles séries américaines, ou un documentaire sur l'Asie du sud Est...

Autre chose qui n'a rien à voir
j'ai regardé hier soir un documentaire sur la politique sociale des Ceaucescu, j'ai été horrifié... j'aurai voulu cracher sur leurs cadavres... Je vous résume en deux mots: un décret fut edicté obligeant les femmes à avoir 4 enfants et interdisant l'avortement, s'en est donc suivi la naissance de 2 millions d'enfants souvent non désirés, une économie parallèle de l'avortement amenant à la mort de dizaines de milliers de femmes, et à la mutilation de bon nombre d'autres... etc ... dégueulase (et dans le reportage on voit par exemple Ceaucescu parader aux cotés de Jacques Chirac, Margaret Tatcher, le président des USA, et j'en passe)...
vous imaginez bien que ça m'a beaucoup choqué...

merci d'avoir lu tout ça

Commentaires

Chaque chemins,
les sous-terrain
comme les petits matins
trouverons leurs fin...

tous serons foulé
des pas de ceux
a la recherche d'un dieu,
ou d'une highWay...

la poussiere soulevée
se trouvera éparpillée,
en quete d'une nouvelle voie,
d'un peu de foi...

Les chemins d'aujourd'hui
serons ceux que l'on a fuit
ces chemins de malheur
qui trouverons leurs marcheurs...

_________________________________________________


j'aime pas tes larmes.....
je le l'est deja dis et te le re dirais jusqu'a ce qu'il n'y est en plsu autant ... c'ets toiq ui mas dis "les larmes sont vitales mais ne doivent pas etre trop présentent.."
tes larmes sont belles , quand elles sont suivis de rires, de bonheurs et de sourires....

je t'embrasses bien fort....

Écrit par : luciole | 13/01/2005

je devrais pas t'encourager à pleurer... et en même temps c'est pas moi qui vait te dire de ne pas le faire...
faut juste trouver le juste milieu, moi je l'ai pas mais il doit exister... je suis assez bien placée pour dire que ça fait du bien, assez bien placée pour comprendre ça:"Et je suis triste, et les larmes veulent sortir quand j'apprends que le grand pere d'une personne que j'aime profondément ne va pas bien... ", et pas en état de faire de long discours ce matin, alors j'arrête lol
sèche tes larmes 2 minutes klem, et pense a elle... a ta pitite laura... et repense à tous ces moments géniaux que t'as passé avec elle... ça arrête pas les pleurs, loin de là, mais ils sont accompagnés d'un beau sourire... et c'est tellement mieux...

Écrit par : lilirose | 17/01/2005

" Ca veut dire quoi quand on marche dans la rue et qu'on se demande ce que ça ferait si on je jettait sous une voiture... ? "

Je t'assure que ça fait mal... :(

Je sais que toutes ces émotions qui te traversent te déboussolent, mais l'important est qu'elles soient là... La pire chose au monde reste l'indifférence... que les évènements vous traversent sans vous faire bouger d'une once... tu avances à grands pas vers le bonheur tit'ange, laisse-toi le temps d'y arriver et d'y être prêt... :)

Écrit par : Laura | 17/01/2005

Les commentaires sont fermés.