Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2005

Intrusion...

Je sais, ça se fait pas, d'entrer chez les gens, comme ça, quand ils ne sont pas là, même si on a la clef... Mais un simple mot en commentaire, je trouvais ça si futile... Alors j'entre sans frapper, pardonne-moi.

Je ne sais pas pourquoi... pourquoi le sort s'acharne ainsi sur toi... pourquoi dès que tu commence à entre'aperçevoir un trait de lumière, le rideau se ferme l'instant d'après... Evidemment, elle restera là, en toi... Mais tant de souffrance... pourquoi ? Quand je repense à elle, au peu que je savais, je me dis que c'est la seule chose qu'elle aie connu... à part quelques rares personnes comme toi, comme la Luciole, qui ont dû lui apporter quelques touches de bonheur...

Et je continue de te dire que ça vaut le coup d'être vivant, que c'est dur et parfois bien cruel, mais qu'arrive un jour où tu te dis que t'as bien fait de rester... Je sais que tu as du mal à y croire en ce moment, alors j'y crois pour deux. Je veux bien te donner ma force et mon sourire, "le rose de mes joues", tout ce qui pourra t'aider, t'apporter de la couleur et du soleil... le peu que je puisse faire...

Je pense fort à toi, à vous...


Laura.

Commentaires

merci beaucoup Laura :$:$

Écrit par : Kleman | 07/02/2005

avoir la clef de la "maison" d'un ami est une grande amrque de confiance...
ce message est tres jolie te pleins despoir...
a beintot

Écrit par : luciole | 07/02/2005

Tiens ! Je t'offre un passe-partout ...

Écrit par : Whispers | 08/02/2005

Ta nnote est adorable!

Mais saches que c'est un plaisir pour moi que tu ais à décvouvrir mon petit paradis et avec autant de coquinerie!

Excuses le désordre quand même! Sourire!

Ceci dit, notes que je t'attends toujours pour le thé à la menthe (non religieuse bien sûr)!

Bisous! Ramses2

Écrit par : ramses2 | 09/02/2005

La maison relève quand même de l'intime ; c'est là qui personne vie, ce sont en quelques sortes des preuves matérielles de son existence...

Il est dur de convaincre une personne malmenée par un triste passé, que la vie est belle, qu'elle vaut le coup d'être vécu ; nous ne connaissons l'au delà, et nous avons tous (souvent enfant) voulu mourir, ou songer à notre propre mort. Bref, le combat entre la vie et la mort est déloyal. C'est à force d'inciter suelqu'un à vivre que l'on aide la personne à repousser cette vilaine bile noire qui refait surface du plus profond de son être, mais on ne peut la faire disparaître, même avec toute la volonté du monde ; on ne peut que l'aider à maintenir cette bile noire en apnée, le plus longtemps possible....

Écrit par : manue | 14/02/2005

Les commentaires sont fermés.