Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2006

Mon Eve Inouïe

Évanoui en ton prénom

Dans ton corps inouï, je tombe en pâmoison

Marchant de nuit dans ton sillage

Dans ton cœur attendri, j’entreprends le voyage…

… Vers là haut

La lune affleure et ses rochers

Éclosent en un joli bouquet

Et ces joyaux sélènes célèbrent en t’accueillant

Le royaume que tu crées en inspirant dedans.

C’est l’Est c’est la voûte qu’abrite ton jardin

J’avoue que c’est à l’Ouest que croissent nos chemins.

L’étoile suivante elle file au bord

Ses doigts de laine sur ton décor

Ça ça chatouille vraiment loin de ces pires ennuis

Caressant firmament je goûte à la mi nuit.

Tissant le fil d’une vie forte comme un cordage

Nous nouant à sa traîne, l’astre nous enbagage.

Évanoui c’est la passion

Lune et étoile, fruits de saison

Marchant de nuit dans ton sillage

Dans ton cœur attendri, j’entreprends le voyage…

… Vers ton toi.

Les commentaires sont fermés.