Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2007

Passager sans Destin

Passager sans destin
Emporté par l’envie de mourir sans chagrin
Embarqué par erreur dans ce rêve si beau peint
Le passage est mis-clos, ce n’est plus mon dessein.

 

Immortelle est la flamme qui pourrit mon histoire
Et telle est cette lame rendant si rouge l’ivoire
En ce feu qui éteint je suis chauffé à blanc
Je fuis vers cet arrière qui me brûle en dedans.

 

Me voilà donc perdu sans fard et sans fumée
Où aller déposer ce fardeau embrumé ?
Marchant vers autre part je suis tombé à l’eau
Noyant vie et viscères sans tombes et sans défaut.

 

A quai mon cœur attaque son reflet si replet
Mais à qui plaît ce crime odieux et  sacré ?
J’écris en mes poumons un air si dégoûtant
Que j’en pleure et j’en meure mais toujours à mi-temps.

 

Passager sans destin
Transporté amoureux vers un si beau chagrin
Ne voyant plus au loin que son propre déclin
Y voir clair en passant vers ce qui n’est plus rien.

 

Si lassé de m’aimer en essais avortons
Mes yeux s’ouvrent en misère avortant sans un son
La chair de ma chair mes entrailles en dedans
Entaillé jusqu’au bout de ma chère vie semblant.

 

Et ce qui pousse hier, retourna poussière
Oublions tous très vite mon existence entière
Évitant de gâcher le futur si parfait
Je retire de ce jeu mes pions et mes effets.

 

Passager sans destin mon image est fugace
Impossible souvenir que fut mon bref espace
Ne gardez en mémoire que vos sourires heureux
Vos mots et vos envies, vos espoirs et vos vœux.

 

A quoi bon le voyage quand on est sans destin
A quoi bon l’héritage d’un médiocre crétin ?

Commentaires

C'est lourd, trop calculé, bourré de codes. Ca manque de légèreté. Ca ne s'envole pas. Ca manque parfois de poésie finalement..

Je suis sure que ça pourrait être plus beau, si tu te laissais aller un peu plus. Allez hop, prend une aspirine, et écrit donc quelque chose de fou, d'insensé....

Essaie, juste une fois! Je sens que c'est ton coeur qui parle ici, mais tu ne le laisses pas parler jusqu'au bout. Tu l'enfermes dans des phrases, des codes, des règles à suivre à tout prix.

Écrit par : oula | 21/11/2007

D'habitude je suis d'accord avec 'oula', les codes ne sont que des canaliseurs de passion.
Il n'empêche que c'est grand.

Écrit par : Elnar | 09/12/2007

D'habitude je suis d'accord avec 'oula', les codes ne sont que des canaliseurs de passion.
Il n'empêche que c'est grand.

Écrit par : Elnar | 09/12/2007

Les commentaires sont fermés.