Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2008

Like a Larvin

Comme une larve je me love
Sous les dents bleues d’un fauve
Avalé digéré sans mâcher alléché
Par l’excès puis laissé tel l’os qu’il va ronger.

Comme une larve je me fous
Dans un creux dans un trou
Caniveau où va l’eau qui ne fait plus défaut
Bouse au bout et poussé dans la boue des bourreaux.

Comme une larve je me tue
A coup de coup d’obus
Fil de fer et folie enfoncés dans le front
Firent maman sans affront c’est fini fanfaron.

Comme une larve je me mens
Dans les sanglots d’avant
Rappels en ribambelle emballés, reliquats
Mais la belle éteint celle qu’elle allait rendre là.

Comme une larve je me vautre
Sans le foutre et les autres
Inutile alambic si le hic allant vers
L’usant l’usé cynique se crashe juste en enfer.

Comme une larve j’en ai marre
Au final je décarre
Adieu dit-on debout si les dieux étaient doux
Mais si doute est permis, j’me casse un point c’est tout...

Les commentaires sont fermés.