Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2010

Clou et Trou et...

J’ai mis mon cœur au clou sans spectacle et sans gloire

Vendu pour quelques sous dilapidés un soir…

Même pas dans de l’alcool, dans une urne au formol

Achetée à crédit. Débilité me colle.

 

De toute une vie future je me fais une raison

Fut elle futile fantasme espéré chaque saison.

C’est bien beau de vouloir, sans pouvoir ce n’est rien

Le voulu révolu dévoré par le mien.

 

J’ai mis mon cœur au trou, emmuré enterré

Si profond pour que nulle ne vienne être profanée.

Mais là il bat sali, il erre et puis ravage

Mon esprit et le reste s’approchant de sa cage…

 

Je voudrais l’oublier

Je voudrais qu’il m’oublie

Mais je ne veux pas vous oublier

Et je vous vois, seul, sans un cri.